L’usinage du titane avec les centres de fraisage Jobs

Le groupe FFG est reconnu pour ses machines d’usinage de grandes dimensions pour tous les secteurs de l’industrie, notamment l’automobile et l’aéronautique. Ces machines peuvent usiner différents matériaux comme l’aluminium, les matériaux composites ou encore le titane. C’est d’ailleurs pour aborder ce marché que Jobs a récemment développé de nouvelles machines : la TRT 1000 et la Trakus 2.0.

 

Pourquoi choisir une fraiseuse Jobs pour l’usinage du titane ?

 

Premièrement, les machines sont dotées d’électrobroches à couple élevé ainsi qu’une plage de vitesse plus importante ce qui permet d’obtenir une grande efficacité d’usinage. Elles remplacent les broches mécaniques traditionnelles et sont spécifiques à l’usinage du titane.

Ensuite, grâce à de nouvelles structures en fonte, on obtient le meilleur compromis entre la masse, la rigidité et la capacité d’amortissement. De plus, pour garantir des poussées importantes sur les axes, pour réaliser des opérations d’ébauche ou de finition, les vis à billes choisies sont de gros diamètre, robustes et précises.

En ce qui concerne l’usinage, des groupes d’arrosage et de filtration permettent aux centres de fraisage d’avoir des débits et des pressions élevées par le centre outil. Cet arrosage est essentiel pour garantir une coupe précise et une durée de vie d’outil élevée.

La fraiseuse TRT 1000

 

Cette machine a une structure en T, elle dispose donc d’un montant mobile sur l’axe transversal pour plus de rigidité. Cette machine est idéale pour l’usinage de pièce en titane ou en aluminium capable de réaliser de grosses ébauches. Par exemple sur des pièces de moteur pour l’aéronautique ou encore sur des pièces tournantes sur le secteur de l’énergie.

  • Structure en fonte
  • Tête à fourche avec un couple de broche 1200 Nm
  • Plate-forme ergonomique pour permettre facilement le chargement et le déchargement des pièces
  • Vitesse d’avance 20 m/min
  • Accélération 1ms²
  • Poussée sur les axes 22 000 N
  • Palette capacité de charge de 8000 kg
  • Diamètre en rotation des pièces 1900 mm

La fraiseuse Tarkus 2.0

 

En version 3 axes, cette machine est particulièrement adaptée pour le pré usinage de billettes, de composants aéronautique comme les pièces de train d’atterrissage, les profils ou longerons en titane, etc.

  • Structure en fonte à portique fixe
  • Table mobile et traverse mobile sans bélier (pour une rigidité constante sur tout l’axe vertical)
  • Couple disponible entre 1200 et 3480 Nm
  • Vitesse d’avance 20 m/mn
  • Une accélération de 1m²
  • Poussée sur les axes de 30 000 N
  • Capacité de charge sur la table de 10 tonnes

Vous souhaitez en savoir plus sur nos machines d'usinage pour le titane ? Contactez-nous !