Reconstruction de machines existantes, via le RÉTROFIT :

 

Définition :  Le retrofiting consiste à réaliser le remplacement partiel d’éléments sur la machine qui, par obsolescence ou taux de pannes élevés, induisent des coûts de maintenance onéreux et perturbants.

Les bases mécaniques de certaines machines est de conception extraordinairement fiable et solide ou leurs implantations liées à leurs tailles impliquent des investissements et des contraintes lourdes.

Les bases électriques/électroniques ne peuvent supporter les  mêmes durées de vie et ce sont souvent ces composants coûteux qui pénalisent le bon déroulement productif. On se réfère à « l’opération consistant à remplacer des composants anciens ou obsolètes par des composants plus récents (voire de toute nouvelle technologie), sans modifier la fonction ». Leurs obsolescences impliquent des situations complexes à travers lesquelles le risque prend une importance dangereuse.

Cette opération économique est une alternative intéressante. Elle réduit considérablement les temps d’arrêt machine, ainsi que des coûts imprévus. Elle apporte également l’avantage de disposer de composants modernes et performants en toute sécurité. 

 

La démarche : La reconstruction peut être partielle ou complète, en fonction des contraintes/besoins techniques du client, qui peuvent être de nature différente :

modernisation avant la revente d’une machine ;

remplacement de composants électrotechniques/mécaniques dont les pièces de rechange ne sont plus dans le commerce ;

uniformisation des commandes numériques dans un parc machines ;

– augmentation des performances d’une machine pour répondre à des contraintes d’usinage plus pointues (hors limites mécaniques), etc…

Le rétrofit peut convenir aussi bien pour les machines-outils que pour tous types d’équipements de précision, bancs de mesure, micro-machines…

Notre équipe de techniciens régulièrement formés et spécialisés dans différents domaines assure en toute confidentialité la bonne qualité et le déroulement des opérations, dès l’étude à la réalisation finale.

Résultat : Toute une série d’avantages techniques : plus de confort dans l’usinage, plus de réactivité et rapidité dans les fonctions de la CN, des fonctions de programmation supplémentaires (plan incliné, palpage, cycles et options nombreuses…), un nombre de pannes réduits et plus de performances de la machine pour une véritable optimisation de la production.